Explorations à l'Arboretum de Tervuren

Arboretum National et Géographique

Astuces, divers, liens

Astuces pour mesurer le diamètre d’un tronc et la hauteur des premières branches :

Comment mesurer le diamètre d’un arbre ?

Le mesurage du diamètre du tronc de l’arbre s’effectue à environs 1,40-1,60 mètres de la base de l’arbre, soit du sol. Comme on peut le voir sur la photo – par rapport à ma taille – mes épaules sont approximativement entre 1,40 et 1,50 mètres. C’est donc le niveau de mes épaules qui sert pour mesurer dans un premier temps sa circonférence, ensuite son diamètre via la formule mathématique C/π=D.

Vidéo de démonstration bientôt disponible

Comment estimer la hauteur des premières branches ?

Pour les branches basses, il suffit d’utiliser un mètre pour mesurer la hauteur des premières branches. Pour les branches hautes c’est bien plus compliqué. Il arrive fréquemment que les branches basses soient sous la barre des 3 mètres.

Mon astuce est dès lors de mesurer la hauteur de mon corps – sur la pointe des pieds bras tendus en l’air – afin d’avoir une estimation de la hauteur des premières branches. J’ai calculé qu’avec le bout de mes doigts j’atteins approximativement 2,30 mètres de haut comme sur la photo ci-dessus.

Pour les arbres dont les premières branches sont plus hautes, je m’aide d’un mètre ruban rigide et calcule la différence entre l’indication du mètre et la hauteur de mon corps. Il est évident que pour les arbres à branches très hautes, il est bien plus difficile de calculer la hauteur des premières branches sans grimper dessus, ce que je ne puis que vous déconseiller de faire.

Vidéo de démonstration bientôt disponible


Ci-dessous, des articles qui sont directement ou indirectement liés à l’Arboretum National et Géographique de Tervuren.


Décembre 2020

Nouveau site internet officiel de l’Arboretum

L’arboretum National et Géographique de Tervuren s’est enfin doté d’un site internet officiel doté de nombreuses informations et fonctions telle qu’une carte interactive avec localisation des arbres, c’est une très belle avancée pour nos explorations à l’Arboretum.

Un nouveau guide de l’arboretum est aussi disponible, je vous en parlerai après l’avoir découvert.

La réalisation de ce site internet officiel disponible en 4 langues est une très bonne nouvelle pour toute personne souhaitant en savoir davantage sur ce lieu, nos deux sites sont complémentaires et vous permettent de découvrir tous les aspects de l’Arboretum et son histoire.

Lien vers le site officiel : cliquez ICI


Septembre 2020

Theo Hayez

Mercredi 30 septembre 2020, nouvelle après-midi à l’Arboretum de Tervuren. Il fait beau et ensoleillé, je décide de partir à la recherche de champignons. Au détour d’un chemin, j’aperçois au loin ce qui me semble être des champignons colorés.

Arrivé sur place, il s’agit en réalité d’une gerbe de fleurs avec la photo d’un jeune homme contre l’arbre. Surprise et émotion, je me dit « ont-ils déposé ses cendres à cet endroit ? ». Je réalise un petit film de ce monument éphémère qu’on a l’habitude de découvrir dans un cimetière, pas en forêt.

De retour chez moi, je visualise mes différents rush et revois la photo de ce jeune, son visage m’est familier. Sur le monument un petit train avec le prénom « Théo », je comprends qu’il s’agit de Théo Hayez, le jeune belge qui a disparu en Australie le 31 mai 2019.

Sur Internet, je découvre que Théo aurait fêté ses 20 ans la veille, le 29 septembre 2020. Il aimait la nature et habitait Overijse, il venait probablement de temps en temps à l’Arboretum. Sa famille est venu la veille à cet endroit commémorer sa disparition à l’occasion de son anniversaire, perdre un enfant est une épreuve très difficile, dans le cas d’une disparition comment faire son deuil ?

Je décide de poster cet article et cette vidéo en hommage à ce jeune homme et en soutien à sa famille, que ce monument éphémère reste présent à l’Arboretum de Tervuren par l’intermédiaire de ce site.