Explorations à l'Arboretum de Tervuren

Arboretum National et Géographique

Zone 8 – Montagnes rocheuses du nord – Montana Idaho

Coordonnées GPS d’un point de la zone : 50.80405292 4.50387736


Zone 8A

  • Abies Grandis 12
  • Abies Lasiocarpa 14
  • Picea Englemanni 62
  • Pinus Conforta variété Latifolia 92
  • Pinus Flexilis 97
  • Pinus Ponderosa 121
  • Pseudotsuga Menziesii 135
  • Pseudotsuga Menziesii variété Glauca 136
  • Thuja Plicata 146
  • Tsuga Heterophylla 156
  • Acer Circinatum 167
  • Mahonia Aquifollum 350
  • Populus Trichocarpa 373
  • Ribes Sanguineum 432

Zone 8B

  • Abies Grandis 12
  • Abies Lasiocarpa 14
  • Larix Occidentalis 50
  • Picea Englemanni 62
  • Pinus Artistata 86
  • Pinus Conforta variété Latifolia 92
  • Pinus Flexilis 97
  • Pinus Monticola 106
  • Pinus Ponderosa 121
  • Pinus Ponderosa variété Scopulorum 122
  • Pseudotsuga Menziesii variété Caesia 137
  • Thuja Plicata 146
  • Tsuga Heterophylla 156
  • Tsuga Mertensiana 157

Les montagnes Rocheuses sont une grande chaîne de montagnes dans l’Ouest de l’Amérique du Nord, sur les territoires des États-Unis et du Canada.

Comme dans d’autres montagnes de haute altitude, la végétation dans les montagnes Rocheuses dépend de nombreux facteurs : la chaîne s’étirant en latitude, la position géographique détermine en grande partie l’aspect de la flore. Les autres critères de différenciation sont l’exposition au soleil ou au vent et la situation en altitude. La végétation est en effet étagée.

Depuis le dernier âge glaciaire, les montagnes Rocheuses étaient considérées comme un endroit sacré par les Paléo-Indiens. Par la suite, ce caractère particulier fut entretenu par les Amérindiens Apaches, Arapaho, Bannocks, Pieds-Noirs (Blackfoot), Cheyennes, Crows, Flatheads, Shoshones, Sioux et Utes. Les premiers habitants de ces régions chassaient le mammouth et le bison dans les collines et les vallées. Ils migraient probablement vers les plaines au début de l’automne et hivernaient dans les régions les moins hostiles. Ils revenaient dans les montagnes au printemps et vivaient de la pêche, de la chasse et de la cueillette. Ils pratiquaient également l’écobuage, ce qui a modifié le milieu naturel, comme en Australie par exemple. Les traces archéologiques les plus anciennes remontent à 10 ou 12 000 années.

Les premiers Européens à explorer les Rocheuses sont les Espagnols : en 1540, une expédition de Francisco Vásquez de Coronado parcourut une partie des montagnes depuis le sud. À partir de cette époque, les Blancs introduisirent des nouveautés significatives : le cheval, les outils en métal, les armes à feu et de nouvelles maladies qui ont changé le mode de vie des Amérindiens.


Expédition du conquistador Francisco Vásquez de Coronado (toile de Frederic Remington, vers 1890-1900)

En 1739, alors qu’ils se trouvaient dans les environs de la source de la rivière Platte, les commerçants de fourrures canadiens-français Pierre et Paul Mallet découvrirent une chaîne de montagnes, appelée « Rocheuses » par les Amérindiens, devenant les premiers Européens à rendre compte de ces montagnes inexplorées.

En 1803, la partie septentrionale des Rocheuses passe sous le contrôle des Américains, après la vente de la Louisiane par la France. L’expédition Lewis et Clark (1804-1806) est la première expédition américaine dans les montagnes Rocheuses. Auparavant, seuls quelques trappeurs et chercheurs d’or ainsi que le Canadien Alexander Mackenzie avaient pénétré dans la région. L’expédition devait reconnaître un passage fluvial vers l’océan Pacifique et collecter des spécimens pour les botanistes, les zoologistes et les géologues.


Meriwether Lewis et William Clark

Au début du XIXe siècle, plusieurs Américains apparaissent dans la région : William Henry Ashley, Jim Bridger, Kit Carson, John Colter, Thomas Fitzpatrick, Andrew Henry et Jedediah Smith. Le 24 juillet 1832, Benjamin Bonneville conduisit les premiers trains de chariots de la conquête de l’Ouest à travers les Rocheuses par la passe sud du Wyoming.

Les mormons commencent à s’établir sur les rives du Grand Lac Salé en 1847. En 1859, de l’or est découvert près de Cripple Creek, dans le Colorado. Le premier chemin de fer transcontinental est achevé en 1869 et le parc national du Yellowstone est établi en 1872.

Benjamin Harrison, né le 20 août 1833 dans le comté de Hamilton (Ohio) et décédé le 13 mars 1901 à Indianapolis (Indiana), 23e président des États-Unis, en fonction de 1889 à 1893, établit plusieurs forêts protégées en 1891-1892.

Le développement économique des Rocheuses s’appuie sur l’exploitation des ressources minières et de la forêt, l’agriculture et les loisirs. Les villes se développent dans les vallées et autour des gares du Transcontinental.


1896 Pach Brothers studio photograph of United States President Benjamin Harrison

Zone 9 – Montagnes Rocheuses Montana Colorado partie nord du nouveau Mexique